Quel est le profil des personnes en reconversion professionnelle, pour devenir agent immobilier ?

Mis à jour : 24 mai 2019

On trouve des profils diverses, notamment des personnes entre 35 et 45 ans, qui ont été salariées pendant 10 ans une ou plusieurs grandes sociétés ou pme, et qui ne s'épanouissent plus dans leur travail. Elles connaissent par cœur leur poste, le métier, la boîte, trouvent que leur métier manque de sens, et surtout ne voient pas de perspective enthousiasmante sur le long terme. Les signes qui ne trompent pas sont entre autre : une démotivation au travail le lundi matin, une grosse envie de partir en week end le vendredi après midi, l'impression de tourner en rond, un ras le bol général, de nombreux conflits avec la hiérarchie ou les collègues, un état irritable même dans leur vie personnel, voire pire un risque de burn out.


Ces personnes sont attirées par le métier d'agent immobilier, pour son côté :

- humain : le projet de vie, le contact, la relation, le lien créé avec les particuliers, l'excitation de la négociation, la psychologie du couple, l'ascenseur émotionnel

- juridique : le compromis, les cas particuliers, la copropriété, le mandat de vente

- digital : la 1e page de google, la 1e position sur les sites immobiliers comme se loger, la valorisation du bien sur internet, la visite virtuelle, les outils cloud de suivi client

- financier : l'estimation, la solvabilité des acquéreurs, les conditions suspensives.


Elles ont soif aussi d'une nouvelle vie, d'un nouveau souffle : devenir agent immobilier indépendant. Ce métier d'agent immobilier permet de retrouver une totale liberté, d'organiser son temps comme on le souhaite, d'avoir un meilleur équilibre pro et perso. Il permet également de retrouver le goût du challenge, l'amour du travail bien fait, la reconnaissance des clients. Le statut d'indépendant offre la possibilité de toucher le fruit de son travail et donc des gains beaucoup plus importants.


Chez NAOS immobilier, on appelle ça "se réveiller de bonheur" :)


Les contreparties de ce statut d'indépendant sont les risques associés. Le conseiller immobilier indépendant est son propre patron, il n'a pas donc de salaire fixe, il n'a pas de garantie de revenu. Il touche le fruit de son travail, il se crée son propre revenu.

Le conseiller immobilier indépendant n'a pas de patron, ni d'horaire imposé. Il est totalement libre, il travaille quand il le souhaite, et quand cela l'arrange. Cela ne signifie pas qu'il travaille moins. Il doit s'imposer un rythme de travail suffisant, pour avoir des résultats. Il doit apprendre à être régulier dans son organisation au quotidien.


Envie d'en savoir plus ? Rencontrez pour de vrai des agents immobiliers pour parler de leur métier ! CLIQUEZ ICI


Envie d'en savoir toujours plus ?  
  • Grey LinkedIn Icon
  • Grey Facebook Icon

© 2019 NAOSimmobilier 81 boulevard Saint Michel 75 005 PARIS