top of page
  • Amélie

PROTOCOLE D’ORGANISATION DES VISITES

Les visites reprendront dès samedi 28 novembre. Une bonne nouvelle pour tous les professionnels de l'immobiliers et pour nos clients qui vont pouvoir reprendre leur projet activement !


Cette reprise des visites doit bien sûr se faire dans la stricte application des gestes barrières, mais pas seulement. Les professionnels devront respecter un certain nombre de mesures qui exigent rigueur et organisation, certes, mais qui sont efficaces alors, on applique et on garde le sourire ! 😉

Voici le protocole d'organisation des visites qui a été établie par les syndicats professionnels immobiliers Fnaim, Unis, SNRT, CFDT, SNUHAB, CFTC et FO. Ce protocole liste les mesures de sécurité que chaque professionnel doit appliquer.


1. Sélection des candidats à la visite

Pendant le confinement, seules sont autorisées les visites de biens pour l’achat ou la location d’une résidence principale.


En amont des visites physiques, une sélection accrue des candidats devra être effectuée, afin de limiter autant que possible les visites « inutiles ». Une « découverte client » poussée, voire la communication de justificatifs (selon la pratique de certaines agences) en préalable à la visite, sera donc conseillée.


Des modalités de déroulement de la visite seront établies et remises à tout candidat en amont de toute visite, par mail. Elles rappelleront notamment les gestes barrières et règles de distanciation physique ainsi que les conditions sanitaires imposées pour la réalisation de la visite – à savoir notamment que l’acheteur/locataire potentiel devra être équipé d’un masque et de gel hydro-alcoolique et ne pas être une personne « à risques » de forme sévère du Covid-19 selon la définition du HCSP (cf. annexe). A défaut de respecter ces conditions impératives, le professionnel en charge de la visite avec le candidat et/ou le référent COVID de la Société devront refuser de procéder à la visite.


La visite ne peut être effectuée qu’avec l’accord écrit (tous moyens) préalable du mandant.


Le mandant devra être préalablement informé par écrit du jour et de l’heure de la visite. La signature dématérialisée du bon de visite sera privilégiée. A défaut, chaque partie en présence sera munie de son propre moyen de signature.


> Visites virtuelles

Afin de limiter les visites physiques aux seuls candidats réellement intéressés par le bien visé, il est nécessaire de procéder à la présentation « virtuelle » du bien à l’aide de vidéos soit en alternative aux visites réelles, soit en préalable.


2. Organisation administrative de la visite

Les visites de biens seront exclusivement organisées sur rendez-vous fixé à l’avance.

Une fois le rendez-vous fixé, le professionnel fournira au client un « bon pour visite », justifiant le déplacement du particulier. Sur ce bon de visite, figurent : le numéro de carte professionnelle de l’agent immobilier / administrateur de biens sous la responsabilité de laquelle est effectuée la visite, comme le numéro de mandat correspondant au bien en question. Le titulaire de la carte professionnelle reste le seul redevable des sanctions en cas de manquement, sauf l’hypothèse où le candidat à la visite aurait omis de prendre sur lui le « bon pour visite ».


En amont de la visite, le professionnel invite le client à télécharger l’Appli TousAntiCovid.


3. Déroulé des visites physiques

> Biens vides

Par l’expression « biens vides », ce guide désigne les biens vides d’occupants : il peut s’agir de biens meublés ou vides au sens de la loi de 1989.

Les visites par des candidats seront espacées (1 visite par demi-journée) et le logement aéré 15 minutes avant la 1ere visite puis entre chaque visite. Le temps de visite en sera réduit (30 minutes maximum).


Les « visites groupées » en présence de plusieurs candidats sont exclues. De même, les visites successives rapprochées où les candidats attendent les uns après les autres dans l’escalier.

Avant la visite, le candidat devra être informé des règles sanitaires qui devront être respectées lors de la visite : porter un masque, se désinfecter les mains au gel hydro-alcoolique avant et après la visite, respecter les gestes barrières, annuler la visite en cas de symptômes évocateurs ou en cas de cas contact.